shade.ca
Games
Art
Coding
Beauty Contest
Reviews
Spoofs
Corporate site
Webcams
Links




Tell Me the Truth

Hacky the raccoon
Shade.ca Web Design

3D Molecule representation (C++)

SouthPark Slot Machine

Random Review
Random Review



Join our mailing list!   Tell a friend about this site!

Jason X











"Si l'espace ne le tue pas rien ne le fera..."


Un vaisseau spatial dont l'équipage est constitué d'étudiants en expédition en provenance de Terre deux découvre un laboratoire de cryogénisation abandonné où des cadavres couvrent le plancher. Presqu'un demi-siècle s'est écoulé depuis que l'endroit a été ravagé par Jason Voorhees, le tueur en série de Crystal Lake. On l'avait enfin capturé et on avait tenté de l'exécuter mais il reprenait toujours vie. On avait tout essayé et rien n'était assez puissant. C'est pourquoi on avait décidé de le conserver dans la glace jusqu'au jour où la solution miracle verrait le jour. Mais peu avant l'opération, Jason tenta de s'échapper et tua ses bourreaux. Une femme réussit à le combattre et se cryogénisa avec lui jusqu'au jour où le groupe d'étudiants découvre leurs corps.

Jason et Rowan sont amenés à une table de dégel où ils reprennent lentement conscience. Rowan, encore sous le choc, tente de persuader l'équipage d'éjecter Jason du vaisseau mais le professeur refuse pour cause financière. Il croit avoir fait une découverte qui le rendra riche. En peu de temps, Jason est de retour sur pieds et, quelque peu après avoir donné un congé à la tête de sa coroner, il se lance dans une tuerie sans préjugés. Les embarquants sont tout de suite mis au courant et s'arment de pistolets laser et autres arsenaux technologiques.

Jason résiste à beaucoup mais, pour une fois, il est totalement désorienté dans cet environnement futuriste où hologrammes, robotique et chimie lui posent obstacle. Armé d'une lame chirurgicale géante, il observe à partir de coins sombre et se fraie un chemin parmi les cadavres.

Critique
Acteurs


Déroulement


Qualité


Originalité


J'ai rarement voulu une suite comme j'ai voulu Jason X. J'étais déçu d'apprendre que Jason voyageait l'espace comme tant d'autres icônes de l'horreur qui y ont perdu leur personnalité. Leprechaun, quoiqu'étant un visage peu aimé des fans d'horreur, a fait rire de lui dans l'espace. Les critters ont subit le même sort. Jason s'en sort vraiment bien, par contre. Il s'en sort tellement bien que c'était une excellente idée, à la condition que l'on continue la série comme on l'a commencée lorsque Friday the 13th Part 11 sera produit.

Depuis Friday the 13th Part 7 : The New Blood, et par conséquent depuis que Kane Hodder incarne Jason Voorhees, les studios de productions se sont donnés la mission de ridiculiser l'assassin tant respecté. Ils l'ont rendu plus faible qu'une adolescente aux pouvoirs psychiques, ils lui ont donné le pouvoir de la téléportation, du retour à l'enfance et de la possession.

Dans Jason X, il n'y a rien de tout ça. Jason n'est qu'une grosse brute humble qui tue. C'est tout. Contrairement aux huit premiers épisodes, sa présence n'est pas remarquée que dans les 20 dernières minutes. Presque tout l'équipage sait dès le départ qu'ils ont un ennemi de qui se méfier... C'est simplement qu'ils n'ont aucune idée de ce à qui ils ont à faire. Les meurtres sont superbes. On a les meurtres classiques au couteau mais aussi une série de meurtres créatifs qui se servent de l'environnement futuriste pour impressionner (tête congelée dans un bassin d'azote puis éclatée sur une table métallique, corps empalé sur une perceuse gigantesque, etc.). Le film vous tiendra en haleine du début à la fin d'une manière qui s'inspire d'Aliens.

Un personnage en particulier fait contraste aux autres : Kay-Em 14, une cyborg programmée pour parler de sexe, frapper fort et savoir tout, sert de pire ennemi à Jason. Après avoir subit une mise à niveau, elle bombarde Jason avec tous les révolvers, acrobaties et coups imaginables. C'est sans aucun doute le moment le plus satisfaisant du film. Et quelque part dans notre coeur, on sait que ce ne sera pas encore assez pour amener Jason à son dernier souffle.

Les effets spéciaux sont intéressants pour ce qui semble être issue d'un budget moyen. Les acteurs sont excellents, les actrices très mignonnes. L'effort a été mis sur tous les aspects. Les personnages sont clichés comme toujours. Les dernières 20 minutes sont une gâterie pour les fans d'horreur : Jason fait une rapide visite virtuelle à Crystal Lake pour un ménage à trois pré-marital, il reproduit en rappel l'une des scènes les plus mémorable de la série impliquant un sac de couchage et très peu de sang (Le sang avait été retiré par la MPAA et pas une goutte de sang ici non plus.). Tout au long de ce retournement, Jason porte ses couleurs métalliques dues à une mise à niveau nano-technolique qui le rendent encore plus redoutable qu'auparavant, à tel point que le terminator se sauverait en pleurant.

En bref, voici un film à ne surtout pas prendre au sérieux. Son but est de montrer que Jason est capable d'en prendre, qu'il peut tuer plus qu'une personne à la minute et qu'il a des bonnes idées. Ça en fait un des meilleurs de la série mais, à mon avis, il est mieux à Crystal Lake que partout où les producteurs l'ont amenés. La conclusion de Jason X semble avoir été précipitée. L'effet spécial utilisé est plutôt honteux mais c'est vraiment la seule chose qui nous décroche d'un film captivant bourré d'action, de sursaut et de sang.

En Bref




Aspects mémorables
- La coroner se fait plonger la tête dans un bassin d'azote liquide puis se la fait éclater sur un rebord de comptoir.

- Un soldat se fait balancer sur une perceuse géante qui l'empale à mesure qu'il descend en spirale.

- Un soldat se fait séparer en deux à la hauteur de la ceinture et le haut de son corps veut continuer de vivre.

- Jason se fait punir par Kay-Em 14, la cyborg sado-masochiste.

- Jason reprend vie après un implant cybernétique, protégé par une armure métallique.

- Jason enferme une adolescente nue dans un sac à couchage et l'utilise pour frapper sa meilleure amie.

Personnages mémorables
- Jason Voorhees (Kane Hodder)

- Lisa Ryder (Kay-Em 14)

Année de parution: 2002

Type de film: Horreur - Slasher - Suspense - Monstres - Science Fiction - Technologie

De la même série:
Friday the 13th
Friday the 13th Part 2
Friday the 13th: The Final Chapter
Friday the 13th Part V: A New Beginning
Friday the 13th Part VI: Jason Lives
Friday the 13th Part VII: The New Blood
Friday the 13th Part VIII: Jason Takes Manhattan
Jason Goes to Hell: The Final Friday

Films de catégories similaires :
Alien Vs. Predator
Chopping Mall
Brainscan
Thing, The
Puppet Masters, The

Évaluation
Mon évaluation
Les utilisateurs (15184 votes)

(Cliquez sur une boule pour voter)



Steve  
( 2002-01-28 )  




Lisez cet article en anglais




Back



Français - English