shade.ca
Games
Art
Coding
Beauty Contest
Reviews
Spoofs
Corporate site
Webcams
Links




Tell Me the Truth

Hacky the raccoon
Shade.ca Web Design

3D Molecule representation (C++)

SouthPark Slot Machine

Random Review
Random Review



Join our mailing list!   Tell a friend about this site!

Hide And Go Shriek





"Dans la pénombre, difficile de différencier ses amis de ses ennemis..."


Une poignée d'adolescents s'infiltre dans un magasin d'ameublement dont le père de l'un d'eux est propriétaire. Un ancien prisonnier, tout juste délivré de sa peine, fut engagé pour différentes tâches manuelles. Parce qu'il n'a pas encore de logis, il habite temporairement le bâtiment.

Les jeunes l'ignorent. Ils croient être seuls et libres de manger, boire et baiser. Ils s'y adonnent justement mais quelqu'un les épie dans le noir. Pour ne pas attirer l'attention de l'extérieur, ils laissent l'éclairage éteint. Lorsqu'ils comprennent qu'un prédateur les surveille, il est trop tard : les têtes commencent à rouler et le sang à couler. À chaque meurtre, le tueur enfile les vêtement de sa victime et s'amuse à piéger le prochain en le trompant et en se faisant passer pour elle.

Critique
Acteurs


Déroulement


Qualité


Originalité


Voilà un film à formule banale et répétitive qui s'avère en fait être plutôt intéressant lorsqu'on s'attarde aux détails. À la base, c'est un slasher où chaque fille montre de la peau, où chaque gars en montre un peu moins et où les meurtres se suivent en se ressemblant plus ou moins.

Mais, dès le début, on assume que le tueur est un travesti frustré. Oublions donc les drames meurtre et mystère d'adolescents. Jamais on est certain de qui tue et la curiosité ne devrait pas trop attirer votre attention : vous pourriez être déçu de la fin. Appréciez la macabrité du personnage dément qui se vêtit de ceux qu'il tue, fille ou gars, sans discrimination. L'ambiance inquiétante est renforcée par une centaine de mannequins de plastiques que le tueur s'amuse à disperser un peu partout.

C'est un des rares tueurs en série qui semble prendre un plaisir enfantin à la tâche. En plus d'être visiblement dérangé (Il danse en riant, se maquille en femme, se montre le derrière), il est difficile d'imaginer une raison à ce qu'il fait. Il y en a une mais, ici encore, ce n'est pas un motif logique ni réaliste. Un film d'horreur à meurtres multiples qui prend place dans un magasin ne peut vraiment rater.

De plus, les jeunes ont une bonne excuse pour se promener les lumières fermées, pour une fois, malgré qu'ils ne pensent pas les rallumer lorsque les choses se corsent. Le film trouve le temps d'exploiter une partie de cachette amusante pendant laquelle, au lieu de se dissimuler, les bêtes de sexes se mettent à l'oeuvre sur des matelas en vente et se fâchent lorsqu'ils se font surprendre par leurs amis.

Ce film peut devenir long par moments et les sursauts inutiles se suivent du début à la fin. La conclusion est piquée des vers. Le fou furieux est vraiment un personnage qu'on veut voir mourir. Ce n'est surtout pas un personnage respectable comme Freddy Krueger, Jason Voorhees ou Micheal Myers. Son motif est dégradant. J'aurais préféré le voir mordre la poussière plus violamment après tout ce qu'il a fait mais j'ai dù me contenter de très peu de violence graphique.

En Bref




Aspects mémorables
- Une adolescente se fait attacher sur le toit d'un ascenseur puis, sa tête glisse sur le coté et déchire lors du changement d'étage.
- Le fils du propriétaire se fait empaler à coup de bras de mannequin de plastique.

Personnages mémorables
-

Année de parution: 1988

Type de film: Horreur - Slasher - Suspense - Nudité


Films de catégories similaires :
American Nightmare
My Bloody Valentine
Scream
Cherry Falls
Valentine

Évaluation
Mon évaluation
Les utilisateurs (12382 votes)

(Cliquez sur une boule pour voter)



Steve  
( 2002-02-11 )  




Lisez cet article en anglais




Back



Français - English