shade.ca
Games
Art
Coding
Beauty Contest
Reviews
Spoofs
Corporate site
Webcams
Links




Tell Me the Truth

Hacky the raccoon
Shade.ca Web Design

3D Molecule representation (C++)

SouthPark Slot Machine

Random Review
Random Review



Join our mailing list!   Tell a friend about this site!

Leprechaun





"Un trèfle à quatre feuilles qui ne porte pas dutout bonheur..."


Un farfadet enfermé dans une caisse depuis longtemps se réveille quand un homme et sa fille emménagent dans la maison dont il occupe la cave. Les rénovateurs trouvent son pot d'or au pied d'un arc-en-ciel et l'un d'eux en avale une pièce accidentellement.

Le farfadet fait le bilan de sa fortune pour se rendre compte de sa perte. Comme le veut la légende, il se lance à la poursuite du coupable, tuant et détruisant tout ce qui se met dans son chemin.

Critique
Acteurs


Déroulement


Qualité


Originalité


En fait, le farfadet ne se limite pas seulement à "ce qui se met dans son chemin". Pour être plus exact, il tue tout sauf "ce qui se met dans son chemin" malgré que ce ne devrait être que sa seule obsession. Il essaie bien fort de se débarasser d'une adolescente peureuse, d'un enfant rebel et d'un outremangeur gras qui pleurniche beaucoup et qui souhaiterait mettre fin à sa déficience intellectuelle se faire opérer au cerveau grâce à la fortune du farfadet.

Ce film est plein de ces moments où on se demande pourquoi le personnage n'a pas tiré du fusil au lieu de laisser parler le monstre pendant 10 secondes. C'est très insultant. Et ce nain parle beaucoup trop. Il n'a rien de mystérieux, ce que la plupart des icônes d'horreur on le mérite d'être. Il parle en rimes mais ça devient vite lassant.

Deux ou trois scènes font sursauter à tout coup mais les autre opportunités de surprises sont gâchés par une mauvaise production. La violence est là et c'est un des points fort du film mais, à chaque fois, c'est dans un contexte incohérent. Par exemple, le farfadet se fait crever un oeil par la matraque d'un policier pour ensuite lui arracher le sien et lui emprunter afin de mieux voir, et tout ça au son d'un de ses multiples jeux de mots duquel on a plus de facilité à pleurer qu'à rire.

Pas que je dénie le talent de Jennifer Aniston mais celui qui l'a déniché après ce film devait avoir pitié d'elle au point de faire sûr qu'elle ne soit pas repêchée pour la suite. Elle met du coeur à ce qu'elle fait mais son rôle n'est pas exploitable. Les autres acteurs ont aussi du potentiel mais c'est peine perdue. L'intérêt en ce film est purement au niveau du divertissement et peut-être en son originalité. Quelqu'un devait aborder le thème des farfadet et c'est ce qu'on a fait.

En Bref



Achetez-moi!


Aspects mémorables
- Le farfadet apprend que Ozzie a avalé la pièce d'or et tente de la récupérer.

Personnages mémorables
- Le farfadet (Warwick Davis)

Année de parution: 1993

Type de film: Horreur - Violence - Monstres - Fantaisie - Humour


Films de catégories similaires :
Freddy's Dead : The Final Nightmare
Dead and Rotting
Nightmare on Elm Street , A
Nightmare on Elm Street Part 2: Freddy's Revenge, A
Nightmare on Elm Street 3 : Dream Warriors, A

Évaluation
Mon évaluation
Les utilisateurs (8004 votes)

(Cliquez sur une boule pour voter)



Steve  
( 2002-03-11 )  




Lisez cet article en anglais




Back



Français - English