shade.ca
Games
Art
Coding
Beauty Contest
Reviews
Spoofs
Corporate site
Webcams
Links




Tell Me the Truth

Hacky the raccoon
Shade.ca Web Design

3D Molecule representation (C++)

SouthPark Slot Machine

Random Review
Random Review



Join our mailing list!   Tell a friend about this site!

Brainscan





"Les choses qu'on peut faire sans même quitter son fauteil..."


Du haut de son grenier hautement informatisé, lorsqu'il ne fixe pas son moniteur, Michael espionne et filme sa voisine. Fan d'horreur, d'Heavy Metal et de sensations fortes, il ne résiste pas lorsque son ami lui annonce la sortie d'un jeu virtuel plus vrai que vrai.

Ce qu'il soupçonnait être une gamique s'avère aussi réel que promis. Lorsqu'il s'assied devant l'interface de sa découverte, il est transporté dans le corps d'un tueur. Le but du jeu : assassiner avec rapidité, efficacité et originalité. Il assassine un homme au poignard et lui coupe le pied. Sa mission réussie, il revient à la réalité pour apprendre qu'un décès a été constaté dans son quartier... et la victime a un pied en moins.

Trickster, l'hôte du jeu, fait son apparition en chair et os pour prévenir Michael de ses erreurs : il a laissé des indices derrière et, à moins qu'il ne rejoue et qu'il ne supprime les évidences, la police cognera bien vite à sa porte. Mais chaque fois qu'il retourne dans le monde virtuel, il empire sa situation en laissant plus d'indice et faisant plus de victimes derrière lui.

Critique
Acteurs


Déroulement


Qualité


Originalité


Voici un film qui traite bien de la vision de plusieurs du jeu vidéo parfait. Edward Furlong est parfait dans un rôle d'adolescent qui ne jure que par la technologie et qui se fait dépasser par elle le jour où elle lui donne ce qu'il recherchait. Ce concept fût réalisé plus habilement par la suite dans eXistenZ. On a l'impression que Brainscan s'addresse à des adolescents. Un personnage en particulier, par contre, rend ce film difficile à aimer : Trixter. C'est un personnage d'âge mental indéterminé qui prend plaisir à s'automutiler et à mal danser. Ses performances et son charme laissent à désirer et l'acteur derrière le maquillage doit y être pour quelquechose.

Mélangée à tout ce bouleversement, il y a l'histoire d'un premier amour entre Michael et sa voisine. Le passage constant de la gravité du meurtre à cette histoire est plutôt farfelu. Mais, à la fin, tout est expliqué d'une façon peut-être un peu prédictible. Mais considérant cette conclusion justement, beaucoup d'événements du film deviennent incohérents. Sur ce plan, Brainscan est un peu manipulateur envers ses spectateurs.

En Bref



Achetez-moi!


Aspects mémorables
- Michael poignardant sa première victime et lui découpant le pied.

Personnages mémorables
-

Année de parution: 1994

Type de film: Horreur - Suspense - Science Fiction - Technologie - Fantaisie


Films de catégories similaires :
eXistenZ
Langoliers, The
City of Lost Children, The
Jason X
Invasion of the Body Snatchers

Évaluation
Mon évaluation
Les utilisateurs (14355 votes)

(Cliquez sur une boule pour voter)



Steve  
( 2002-03-24 )  




Lisez cet article en anglais




Back



Français - English