shade.ca
Games
Art
Coding
Beauty Contest
Reviews
Spoofs
Corporate site
Webcams
Links




Tell Me the Truth

Hacky the raccoon
Shade.ca Web Design

3D Molecule representation (C++)

SouthPark Slot Machine

Random Review
Random Review



Join our mailing list!   Tell a friend about this site!

Disturbing Behavior





Une famille emménage à Cradle Bay. L'enfant aîné, Steve, lors de sa transition vers sa nouvelle école, rencontre Gavin, un adolescent extrêmiste qui soupçonne une conspiration. Il croit que son école est en proie à une nouvelle méthode de lessivage du cerveau. Il pointe du doigt un groupe, les "rubans bleus"; une bande d'étudiants modèles qui visent l'excellence et y consacrent leur vie.

Mais ils ne furent pas ainsi toute leur vie. Plus le temps passe, plus le groupe de perfectionnistes se peuple. Cependant, de temps à autre, il semble que leur esprit d'élèves-modèles s'égare et il deviennent violent...

Lorsqu'un matin Gavin arrive à l'école les cheveux bien placés, habillé de bleu, et va s'asseoir dans le coin des rubans bleus. Steve est forcé à croire que quelque ne tourne vraiment pas rond. Il est le prochain.

Critique
Acteurs


Déroulement


Qualité


Originalité


Le bon vieux sous-genre "envahisseurs" réussit toujours bien. N'est-ce au fond rien d'autre qu'une caricature de ce qu'on retrouve dans le corporatif, dans notre société et notre gouvernement? Dans tous ces films, le héros termine par tuer sans regrets ceux qui tentent de le convertir contre son gré. Ils disent tout haut ce qu'on pense tout bas.

Cette métaphore est facile à voir dans ce film. Vers le début, Gavin dresse la liste d'une demi-douzaine de styles d'étudiants différents répondant à une personnalité catégorique établie par leur groupe. Et les rubans bleus ne sont qu'un autre de ces groupes. Puis, on comprend qu'à la différence des autres groupes, les rubans bleus ne se droguent pas, ne boivent pas et passent leur soirées dans un bar à Yogourt.

Jusqu'à ce moment, ce film promet beaucoup. Malheureusement, il ne livre pas la moitié des attentes qu'il donne à son public. L'idée est sous-exploitée, la violence est absente, le suspense n'est pas efficace. Disturbing Behaviour préfère être un thriller qu'un film d'horreur. Quelques punchs mineurs vous donneront des frissons. D'un autre côté, d'autres scènes vous feront grincher des dents tellement elles sont exagérées où incohérentes. Beaucoup d'éléments sont insérés ici et là pour nous donner l'impression qu'ils serviront mais il n'est est rien. On a l'impression que tout arrive pour une raison mais ce n'est pas le cas (la maladie pigmentaire de U.V., l'obsession de Chug pour Rachel, le sort de Gavin une fois infecté, etc.). Les personnages vont et vient et rien de vraiment critique ne leur arrive vraiment. La fin est bousculée et difficile à accepter.

L'idée de base, quoiqu'imitée d'ailleurs, aurait pû donne lieu à beaucoup mieux mais le budget, les acteurs et les bizarreries comblent un certain vide pour faire passer le mal plus facilement.

En Bref



Achetez-moi!


Aspects mémorables
- Lorna se frappe le front sur un miroir et saigne en abondance.
- Chug se frustrant et donnant une leçon à deux voyous.

Personnages mémorables
-

Année de parution: 1998

Type de film: Horreur - Suspense - Envahisseur - Technologie


Films de catégories similaires :
Resident Evil
Kingdom of the Spiders
Critters
Devil in the Flesh 2
Joy Ride

Évaluation
Mon évaluation
Les utilisateurs (10564 votes)

(Cliquez sur une boule pour voter)



Steve  
( 2002-04-09 )  




Lisez cet article en anglais




Back



Français - English