shade.ca
Games
Art
Coding
Beauty Contest
Reviews
Spoofs
Corporate site
Webcams
Links




Tell Me the Truth

Hacky the raccoon
Shade.ca Web Design

3D Molecule representation (C++)

SouthPark Slot Machine

Random Review
Random Review



Join our mailing list!   Tell a friend about this site!

Death Factory





Une usine abandonnée est vite devenue le sépulcre de ceux qui s'y sont récemment hasardés. Ce qui ressemble, à première vue, à une femme, les bras et la bouche constellés de lames, s'empresse de dépecer les importuns. La sauvage créature est le résultat d'expériences scientiques destinées à l'obtention de l'arme absolue.

Quelques amis dans la vingtaine se convainquent de s'y introduire, ignorant tout du lieu. Ils y consomment drogues, alcool et sexualité. Mais voilà que la braconnière s'éveille de nouveau et parcoure les couloirs à la recherche de son prochain martyr.

Critique
Acteurs


Déroulement


Qualité


Originalité


Il est toujours difficile de prévoir ce qu'une production indépendante à faible financement offrira. On devrait normalement pouvoir s'attendre soit à un minimum d'impudence et d'originalité, soit à l'immitation d'un ou de plusieurs classiques, soit même, dans de rares cas, à une combinaison de tous ces critères.

Return of the Living Dead 3 a vraisemblablement inspiré les lignes guides de ce slasher. L'explication derrière l'existence de l'assassine et son apparence physique sont de toute évidence un hommage au film de zombies mais ça s'arrête là. Pour ce qui est du reste, le scénario est conservateur et sans prétention. Il n'en demeure pas moins un film unique qui sait frelater les clichés qu'il emprunte.

Les scènes d'homicide de Death Factory se limitent au déchiquetage et aux morsures mais mettent l'emphase sur l'agonie. En effet, les victimes survivent et souffrent beaucoup plus longtemps et intensément que ce qu'on a l'habitude de voir. Le sang est bel et bien rouge et la douleur est tangible, ce qui représente un réel défi lorsqu'assisté d'un si maigre budget.

Comme c'est fréquemment le cas pour les slashers du style, les personnages sont très peu développés et leur tempérament oscille. Deviner qui sera le héro du jour vous viendra conséquemment par automatisme, contrairement aux revirements qui eux ne seront pas aussi prévisibles.

Une usine, une femme plus que fatale et de bons acteurs, vues les circonstances, permettent à Death Factory de se distinguer et atteindre des sommets rarement même effleurés avec des ressources semblables. Certains instants sont répétitifs et il est difficile d'éprouver de la sympathie pour les morts, mais, somme toute, voici un bon gagnant en terme de divertissement.

En Bref




Aspects mémorables
-

Personnages mémorables
- La meurtrière (Tiffany Shepis)

Année de parution: 2002

Type de film: Horreur - Slasher - Violence - Monstres - Nudité


Films de catégories similaires :
Wishmaster 2 : Evil Never Dies
Freddy Vs. Jason
Scarecrow
Scarecrow Slayer
Nightmare on Elm Street , A

Évaluation
Mon évaluation
Les utilisateurs (10578 votes)

(Cliquez sur une boule pour voter)



Steve  
( 2002-09-06 )  




Lisez cet article en anglais




Back



Français - English