shade.ca
Games
Art
Coding
Beauty Contest
Reviews
Spoofs
Corporate site
Webcams
Links




Tell Me the Truth

Hacky the raccoon
Shade.ca Web Design

3D Molecule representation (C++)

SouthPark Slot Machine

Random Review
Random Review



Join our mailing list!   Tell a friend about this site!

Castle Freak





John, sa femme et sa fille héritent d’un château en Italie. À leur insu, un homme déformé sillonne l’endroit à la recherche de chair fraîche.

La femme de John lui en veut toujours d’avoir un jour trop bu et d’avoir provoqué l’accident de voiture à cause duquel leur fille a perdu la vue et leur fils la vie. Un soir de rejet et de désespoir, il se saoule dans une taverne et ramène une prostituée à son domicile. Alors qu’elle alla quitter les lieux, le monstre la capture et mâchouille ses organes génitaux jusqu’à ce qu’elle en succombe. Puis, il s’attaque à la femme de ménage.

La police locale arrête John après avoir trouvé les corps. Ainsi captif, il ne peut rien contre ce qu’il soupçonne d’hanter le château. Sa famille est loin d’être en sécurité.

Critique
Acteurs


Déroulement


Qualité


Originalité


Castle Freak s’inspire de films populaires gothiques. Il évite même de se conformer aux standards de son ère ; l’action prend place dans un vieux château, dans un pays étranger et le rythme est lent. Ces aspects ajoutent également au facteur funèbre du film. Il est façonné d’une manière propre à son réalisateur Stuart Gordon. Ce n’est pas son meilleur film, mais c’est définitivement un des meilleurs qu’ait distribués Full Moon Entertainment. Jeffrey Combs est excellent. C’est lui qui dirige l’histoire. Il est profond et joue très bien tous ses états émotionnels. La performance des acteurs de rôles de soutien est suffisante.

Une des faiblesses de Castle Freak, c’est qu’il est prévisible par moments. Le monstre se force d’observer les personnages principaux et assassine tous les autres qui ne font que passer. J’ai apprécié la cadence mais elle en dérangera sans doutes quelques-uns. Le film préfère miser sur le suspense pendant la première moitié, puis, il laisse tout à coup jaillir le sang. Il est légèrement déséquilibré à ce sujet.

Ce film contient assez d’éléments pour plaire à un peu n’importe qui et n’a rien d’une sortie des années 90. Il mérite une attention particulière.

En Bref



Achetez-moi!


Aspects mémorables
- Une prostituée se fait manger les seins et le vagin par la créature cannibale.

Personnages mémorables
- La créature (Jonathan Fuller)

Année de parution: 1995

Type de film: Horreur - Slasher - Violence - Gothisme - Suspense - Monstres


Films de catégories similaires :
Boogeymen
Wishmaster 4: The Prophecy Fulfilled
Return of the Living Dead III
Ancient Evil : Scream of the Mummy
Hellraiser: Bloodline

Évaluation
Mon évaluation
Les utilisateurs (6570 votes)

(Cliquez sur une boule pour voter)



Steve  
( 2004-02-25 )  




Lisez cet article en anglais




Back



Français - English