shade.ca
Games
Art
Coding
Beauty Contest
Reviews
Spoofs
Corporate site
Webcams
Links




Tell Me the Truth

Hacky the raccoon
Shade.ca Web Design

3D Molecule representation (C++)

SouthPark Slot Machine

Random Review
Random Review



Join our mailing list!   Tell a friend about this site!

Once Bitten





"Une fois mordu, le monde autour change…"


Comtesse, une vampire âgée de plusieurs centaines d’années, doit trouver un sang pur, extrait d’un jeune homme vierge, avant Halloween afin de garder son éternelle jeunesse et sa beauté, ce qui n’est pas facile dans les années 80.

Mark n’a pas perdu sa virginité. Ce n’est pas qu’il n’ait pas essayé. Sa copine refuse toujours à toute activité sexuelle et il en a assez. Alors qu’accompagné de ses deux amis il visite un bar rencontre pour la première fois, il fait la rencontre de Comtesse. Elle le ramène chez elle, le charme, le mord. Mark se réveille le lendemain sans souvenir de la nuit précédente. Elle lui assure qu’il était exquis.

Mark se met à changer petit à petit. Il s’enferme dans un coffre pour dormir, il pâlit, il devient rêveur. Bientôt il réalise qu’il est sous l’emprise de Comtesse. Celle-ci le suit partout et en a après sa copine.

Critique
Acteurs


Déroulement


Qualité


Originalité


Décrit ainsi, Once Bitten possède tous les attributs d’un film d’horreur. Il est en fait à mi-chemin entre la parodie et l’humour noir. Son humour est unique mais son contexte est volontairement cliché (adolescents puceaux, copine frigide, amis faire-valoir, vampiresse richissime).

C’est le premier rôle principal de Jim Carrey. On réalise qu’il n’est pas encore tout à fait à son meilleur à la caméra, mais il est d’un naturel remarquable. Ses grimaces et exagérations sont plus subtiles que celles qu’on lui connaît aujourd’hui mais sont définitivement efficaces.

Lorsque les bonnes blagues sont assignées aux bons acteurs, ce film vous décroche un rire : pas qu’un sourire en coin. Les blagues sur le flirt et sur les gais et travestis sont en abondance. Étonnamment, elles n’ont rien d’odieuses et sont même de très bon goût.

Deux choses m’ont contrarié. La première, c’est l’omniprésence de chansons des années 80. Elle joue non seulement en arrière plan, mais complète également certaines scènes. Elle succombe à l’épreuve du temps. Puis, conjointement, il y a une scène de danse chorégraphiée destructive. Elle vient remplacer une confrontation nécessaire entre la copine de Mark et Comtesse par un prétexte mou servant une fois de plus de vitrine à une chanson.

En Bref



Achetez-moi!


Aspects mémorables
- Les deux amis de Mark et lui-même, dans la douche commune, tentant par tous les moyens de vérifier s’il a été mordu à l’intérieur de la cuisse
- Mark désespéré de ne pas pouvoir se faire dépuceler dans un stationnement alors que les occupants de toutes les automobiles autour de lui ont des relations sexuelles.
- L’ami de Mark enfermé dans une sécheuse après avoir malhabilement tenté de flirter avec une femme trop vieille pour lui.

Personnages mémorables
- Comtesse (Lauren Hutton)
- Mark Kendall (Jim Carrey)

Année de parution: 1985

Type de film: Horreur - Gothisme - Comédie - Humour - Parodies


Films de catégories similaires :
Skinned Alive
Return to Horror High
Gremlins 2: The New Batch
R.S.V.P.
Bubba Ho-tep

Évaluation
Mon évaluation
Les utilisateurs (9652 votes)

(Cliquez sur une boule pour voter)



Steve  
( 2004-03-10 )  




Lisez cet article en anglais




Back



Français - English