shade.ca
Games
Art
Coding
Beauty Contest
Reviews
Spoofs
Corporate site
Webcams
Links




Tell Me the Truth

Hacky the raccoon
Shade.ca Web Design

3D Molecule representation (C++)

SouthPark Slot Machine

Random Review
Random Review



Join our mailing list!   Tell a friend about this site!

Killer Condom





Luigi Mackeroni, détective pour la police de New York, enquête sur une vague de mutilations phalliques qui prend sa source dans un hôtel majoritairement fréquenté par des homosexuels.

Au début, on croît que ce sont les actes de prostitués, mais il réalise bien vite qu’il s’agit de l’œuvre de condoms voraces alors qu’il se fait engloutir un testicule par l’un d’eux lors d’une relation sexuelle dans ce même hôtel. Poussé par le désir de vengeance et le devoir, il part à la chasse aux préservatifs.

Critique
Acteurs


Déroulement


Qualité


Originalité


On sait que Luigi est un new-yorkais de racines siciliennes, prétentieux, homosexuel et qui aime se raconter l’histoire de sa vie en pensée. On sait tout ça parce que le film lui est tout simplement dédié. Il a toujours les yeux masqués de verres fumés, une cigarette éteinte aux lèvres et ne laisse paraître aucune émotion. C’est amusant les premières minutes mais c’est ça devient routinier et de mauvais goût.

Le film a le mérite de toucher une corde sensible chez les hommes : la peur de perdre leur pénis. Cette phobie aurait pu être prise au sérieux mais ici, elle fait l’objet d’une farce qui durera près de deux heures. Ceux pour qui une explication rationnelle excusera le ridicule de Killer Condom seront ravis : le film y a pensé. Le problème c’est que c’est là dessus qu’il dépense tous ses efforts, comme si la résolution du mystère entourant la provenance mystérieuse de condoms mangeurs de chair pouvais finalement réellement vous soutirer un « alleluia! ».

Alors que la ville entière vit sous la terreur, et que les policiers ne savent plus où donner de la tête, le collègue de Luigi, un hétérosexuel, est envoyé en tant qu’espion dans un bar gay. Il lui enfile un costume de cuir digne de fantasme sado-maso et lui accroche un foulard jaune à la poche droite, le rassurant qu’il s’agit d’un message passif et que ça lui évitera des demandes sexuelles. Pour ne pas gâcher le « plaisir », révélons seulement que ce n’est qu’un autre prétexte à l’humour de mauvais goût sur lequel reposent les fondations de Killer Condom.

Étonnamment, le retournement final est surprenant. Il fait presque du sens dans les circonstances. Malheureusement, la morale de l’histoire, tellement évidente qu’on dirait un message de compassion pour cause de charité, fait pitié.

Killer Condom est un film différent mais pour les mauvaises raisons. Pas tout le monde est né enfermé dans un garde-robe et c’est en faisant passer les hétérosexuels pour la définition qu’il a des homophobes qu’il se ridiculise. J’aurais aimé juger ce film sous ses aspect horreur et comédie mais il transpire de fantasmes et de blagues inadéquats.

En Bref



Achetez-moi!


Aspects mémorables
-

Personnages mémorables
-

Année de parution: 1996

Type de film: Horreur - Envahisseur - Comédie - Humour - Sexualité - Nudité


Films de catégories similaires :
Critters 3
Dead Alive
Bad Taste
Skinned Alive
Return to Horror High

Évaluation
Mon évaluation
Les utilisateurs (6828 votes)

(Cliquez sur une boule pour voter)



Steve  
( 2004-03-12 )  




Lisez cet article en anglais




Back



Français - English