shade.ca
Games
Art
Coding
Beauty Contest
Reviews
Spoofs
Corporate site
Webcams
Links




Tell Me the Truth

Hacky the raccoon
Shade.ca Web Design

3D Molecule representation (C++)

SouthPark Slot Machine

Random Review
Random Review



Join our mailing list!   Tell a friend about this site!

Darkness Falls





Kyle a grandit avec la peur du noir. Lorsqu’il était enfant, la nuit après qu’il ait perdu sa dernière dent de lait, le fantôme de celle que l’on appelait autrefois la fée des dents a tenté de lui enlever la vie pour ensuite s’en prendre à sa mère, avec succès. Depuis, Kyle évite l’obscurité. Il dort à peine et vit dans le stress.

Caitlin, celle pour qui son cœur battait avant le traumatisme, refait aujourd’hui surface dans sa vie parce que son fils souffre à son tour d’achluophobie. Kyle nie d’abord tout lien entre les deux cas, mais lorsqu’il apprend que le jeune garçon a tout juste perdu sa dernière dent, il est forcé d’avouer ; la fée des dents est de retour.

Critique
Acteurs


Déroulement


Qualité


Originalité


Mon opinion à l’égard de Darkness Falls est partagée. C’est qu’il m’a tenu en halène pendant la première, probablement parce que son introduction m’a charmé et que je m’attendais à ce qu’il maintienne la note grave sur laquelle il avait débuté pendant toute sa durée. Malheureusement, on a vite fait le tour de Darkness Falls. Je m’explique.

On a le fantôme d’une vieille dame morte brûlée vive qui vient visiter les jeunes enfants dans leur sommeil. Elle a peur de la clarté et n’attaque donc que pendant la nuit, et seulement dans la pénombre. De plus, elle se promène au plafond et sur les murs. Tout ça semble constituer la formule gagnante pour un film d’horreur et, pourtant, on a trouvé le moyen de tout gâcher : le fantôme est majoritairement animé par ordinateur, et c’est l’erreur du siècle. Quand vas-t-on le comprendre ? Puis, si la fée des dents s’attaque, selon la légende, aux enfants, pourquoi s’entêter à ce qu’elle tue des adultes et, surtout, des policiers, du début à la fin ?

Nous en connaissons tous la raison. C’est une vision hypocrite qui naît dans la société et que les studios auraient tout intérêt à tenter de briser. Je parle de l’invincibilité des enfants dans les films d’horreur, surtout lorsqu’ils sont la cible première. À mon avis, ça va changer dans les années à venir. Lorsque la logique l’emportera sur les sentiments, on générera des films d’horreur réellement macabres et dignes de ce nom.

Les acteurs auraient pu faire attirail de personnages plus explicites, avec une vraie personnalité et de vrais sentiments, parce qu'ils sont talentueux. Une fois de plus, je n’ai ressenti d’efforts qu’au début du film. C’est comme si tout dégénérait après la scène d’ouverture.

Le suspense fonctionne bien. Le cri de la fée et sa façon de se mouvoir sont pétrifiants. J’ai bien aimé la narration de sa légende et les plans visuels nets qui les accompagne. Les fans de violence n’y trouveront que quelques griffures. La plupart des meurtres semblent avoir été découpés au montage. Et dans ce film, personne d’important ne meurt.

En Bref



Achetez-moi!


Aspects mémorables
-

Personnages mémorables
- La fée des dents.

Année de parution: 2003

Type de film: Horreur - Monstres


Films de catégories similaires :
Demonic Toys
Pet Sematary II
Graveyard Shift
Sometimes They Come Back... For More
Rejuvenator

Évaluation
Mon évaluation
Les utilisateurs (8129 votes)

(Cliquez sur une boule pour voter)



Steve  
( 2004-03-16 )  




Lisez cet article en anglais




Back



Français - English