shade.ca
Games
Art
Coding
Beauty Contest
Reviews
Spoofs
Corporate site
Webcams
Links




Tell Me the Truth

Hacky the raccoon
Shade.ca Web Design

3D Molecule representation (C++)

SouthPark Slot Machine

Random Review
Random Review



Join our mailing list!   Tell a friend about this site!

Texas Chainsaw Massacre, The





En 1973, cinq jeunes s’aventurent sur les routes désertes du Texas afin de se rendre à un concert. C’est dans leur fourgon qu’ils offrent refuge à une fille hystérique qu’ils ont passé près de renverser par mégarde. Selon ce qu’elle susurre, des gens sont morts. Et lorsqu’elle se rend compte de la direction que prend le véhicule, elle panique. Se refusant à aller plus loin, elle se suicide à l’aide d’un revolver.

Les jeunes se voient forcés d’attendre des secours près d’un vieux moulin. Les minutes passent et le sheriff ne se pointe toujours pas. Mais lorsque deux d’eux s’engagent vers une maison à proximité pour lui lancer un second appel téléphonique, les choses se corsent. Les jeunes comprennent peu à peu à quel point les gens du coin sont particuliers... et dangereux.

Critique
Acteurs


Déroulement


Qualité


Originalité


Le succès des suites du classique The Texas Chainsaw Massacre n’est allé qu’en empirant à chaque ajout. Le concept de l’original et des deux films précédents ce remake (j’exclus The Texas Chainsaw Massacre 2 du compte) était simple : une famille de cannibale incognito, éparpillée sur le quadrilatère d’un coin oublié du Texas traque une bande d’adolescents en se faisant passer tout d’abord pour de simples villageois vaquant à leurs occupations. Ils les attirent ensuite généralement jusqu’à l’endroit où niche Leatherface. Celui-ci les torture et les réduit en pièces pour ensuite les servir à souper.

C’est aussi le cas de ce remake, à l’exception peut-être du fameux repas familial. Si ce n’était pas du fait que le film prétende prendre place en 1973, il ne serait qu’une suite supplémentaire à la série. À part Leatherface, tous les personnages qui constituent les membres de la famille sont nouveaux, laissant tout de même entrevoir des similarités avec ceux des films précédents.

L’image délavée mais précise donne un style vieux et inquiétant au film. Plusieurs scènes sont plongées dans une pénombre parfaite, et c’est drôlement efficace, spécialement entre les quatre murs d’un décor parsemé d’oreilles, de doigts et de yeux préservés dans lequel on s’attend à voir bondir Leatherface et sa tronçonneuse d’une seconde à l’autre.

À ce sujet justement, le costume et l’acteur qui constituent cet historique personnage lui rendent pleinement justice. Il a même un masque surprise pour vous! Les acteurs principaux eux sont des plus humains et, contrairement au sort qui est réservé aux victimes à personnalité unidimensionnelle de la série, on peut réellement sympathiser avec ceux-ci, et c’est probablement ce qui fait la force de ce film.

Les acteurs se complètent bien et jouent juste. C’est une très bonne chose puisqu’on ne leur donne malheureusement pas toujours la réplique ou la réaction idéale. Puis, il y a que tous les événements dans ce film ne s’orchestrent que pour servir le scénario. Coïncidences et incohérences servent à faire enchaîner l’action, visiblement parce que ce film a du mal à s’étendre sur toute sa durée. Il en est même répétitif à la longue, et pourtant l’original gérait si bien son rythme.

Si la violence, la brutalité et l’horreur véritable vous plaisent, ce film est pour vous. Il est sombre et froid. Son seul vrai problème c’est de ne pas reproduire certains des éléments cruciaux de l’original. D’ailleurs, il n’améliore rien de celui-ci ; il innove.

En Bref



Achetez-moi!


Aspects mémorables
- La cervelle éclatée d’une fille qui se suicide au revolver
- Une jambe découpée à la tronçonneuse
- Un adolescent qui essaie de se déloger d’un crochet qui lui perce le dos, empirant sa situation en glissant.

Personnages mémorables
- Leatherface (Andrew Bryniarski)

Année de parution: 2003

Type de film: Horreur - Slasher - Violence - Suspense


Films de catégories similaires :
S.I.C.K. Serial Insane Clown Killer
Driller Killer, The
My Bloody Valentine
Scream
Cherry Falls

Évaluation
Mon évaluation
Les utilisateurs (10323 votes)

(Cliquez sur une boule pour voter)



Steve  
( 2004-03-31 )  




Lisez cet article en anglais




Back



Français - English