shade.ca
Games
Art
Coding
Beauty Contest
Reviews
Spoofs
Corporate site
Webcams
Links




Tell Me the Truth

Hacky the raccoon
Shade.ca Web Design

3D Molecule representation (C++)

SouthPark Slot Machine

Random Review
Random Review



Join our mailing list!   Tell a friend about this site!

Driller Killer, The





"Son problème : la société. Sa solution: une perceuse..."


Reno est peintre. Il partage un logement de New York avec deux femmes. Il tolère mal la pression qui repose sur lui. D’une part, il vit pauvrement, puis il est durement contraint par un client arrogant. De plus, un groupe de musique pratique nuit et jour dans la demeure avoisinante.

Un jour, il en a assez du tapage et demande l’assistance du propriétaire. Celui-ci se refuse à faire preuve d’autorité. Au lieu de faire son devoir, il offre simplement un lapin mort à Reno et ses amies. Après avoir dépecé le corps de l’animal, Reno se défoule en le poignardant à la tête.

Mais sa dure routine continue. Maintenant, la nuit il rêve de meurtres. Reno perd lentement les pédales jusqu’à ne plus contrôler ses actions. Lorsqu’il est poussé à bout, il empoigne une perceuse et s’aventure dans les rues sauvages de son quartier en quête de victimes.

Critique
Acteurs


Déroulement


Qualité


Originalité


Le public de la fin des années 70 commençait tout juste à se familiariser avec les slashers. Ce sous-genre en est un des plus exploités aujourd’hui mais il est toujours intéressant de connaître ses sources.

The Driller Killer, comme son nom l’indique, contient un bon nombre de meurtres à la perceuse électrique. Ici, il n’y a pas de tueur masqué. Reno est un artiste troublé que la folie gagne lentement. Lorsqu’il commet ses crimes, il regarde autour de lui nerveusement et se dépêche, puis fuit. Il ne projette pas l’image d’un homme sûr de lui ni en contrôle de la situation. Aussi, les meurtres sont très crus et d’un réalisme troublant. Ces quelques détails font du film une expérience assez intéressante.

Malencontreusement, un cycle répétitif s’installe rapidement : la troupe musicale pollue l’environnement de Reno, Reno se fâche, Reno tue. En effet, une trop grande part de l’histoire est dédiée aux voisins turbulents. The Driller Killer manque de contenu. Pour ne pas le laisser tomber dans la redondance, Abel Ferrara aurait peut-être dû s’en tenir à un court métrage ou miser sur le développement de ses personnages.

Les acteurs, quoique brièvement détaillés, dirigent bien l’histoire. Abel Ferrara lui-même incarne le personnage principal (sous le nom de Jimmy Laine) et sa performance est plausible. Une scène impliquant une douche et deux lesbiennes a été prévue, ce que certains considèrent purement fidèle aux « normes » de l’horreur au cinéma.

Cette production est en fait un petit défoulement. Il illustre la vie d’une personne malheureuse et stressée dont la patience a expiré. Son problème c’est la société, sa solution: une perceuse!

En Bref



Achetez-moi!


Aspects mémorables
- Reno transperce un homme à travers la baie vitrée d’un arrêt d’autobus.
- Reno perce un sans-abri au front.

Personnages mémorables
- Reno (Jimmy Laine)

Année de parution: 1979

Type de film: Horreur - Slasher - Violence - Suspense


Films de catégories similaires :
S.I.C.K. Serial Insane Clown Killer
Texas Chainsaw Massacre, The
My Bloody Valentine
Scream
Cherry Falls

Évaluation
Mon évaluation
Les utilisateurs (9398 votes)

(Cliquez sur une boule pour voter)



Steve  
( 2004-06-03 )  




Lisez cet article en anglais




Back



Français - English