shade.ca
Games
Art
Coding
Beauty Contest
Reviews
Spoofs
Corporate site
Webcams
Links




Tell Me the Truth

Hacky the raccoon
Shade.ca Web Design

3D Molecule representation (C++)

SouthPark Slot Machine

Random Review
Random Review



Join our mailing list!   Tell a friend about this site!

Monstersdotcom





"La mince ligne entre l'homme et le monstre..."


Spam
Bob est attaché à une chaise dans la salle où il a l’habitude de surfer l’Internet. Il a un pistolet pointé sur la tête. Son agresseur, Steve, l’accuse d’avoir assassiné sa fille et un bon nombre d’enfants par l’entremise d’Internet. Steve croît en fait que Bob est un monstre qui navigue le web à la recherche d’enfants.

Bob nie et essaie de raisonner l’homme armé, mais en vain. Celui-ci brandit ce qu’il prétend être la main coupée d’un monstre… celle de Bob. Parce que Bob a toujours ses deux mains, Steve en conclut qu’il doit se régénérer. Il devient de plus en plus difficile pour Bob de ramener son assaillant à la réalité. Afin de sauver du temps, il l’invite à jeter un coup d’œil aux trois courts métrages accessibles depuis son site : monsters.com.


Last Stop Station
Un journaliste s’arrête à une station service éloignée. Il est servit par ce qui semble être un groupe de monstres vêtus de toges. Il immortalise ce moment à l’aide de son appareil photo mais les créatures l’empêchent de partir. Son moteur ne tourne plus et la peur le saisit. Il leur tend sa carte de crédit mais il n’en ont que faire et la détruise. C’est l’appareil qu’ils veulent. Il tente de garder le film mais ils le saisissent également.

Le journaliste quitte, mais seulement pour chercher de l’aide. Il invite un compère à y retourner. Cette fois-ci, ils sont armés d’une caméra vidéo et d’un nouvel appareil photo. Si l’opération fonctionne, leurs clichés feront la une des journaux.


Shadows in the Garden
Un tueur frappe fréquemment. Selon les médias, il préférerait les pleines lunes. Cette nuit en est justement une de pleine lune. Un monstre couvert de végétation rôde dans le voisinage. Il s’arrête dans le jardin d’une femme qui sommeille. Le monstre l’épie, patientant pour le moment propice.


Quench
Un homme et une femme partagent un moment d’intimité dans un lit. La femme explique sa nostalgie face au passé qu’elle a connu vis-à-vis un homme qu’elle a admiré. Depuis cette relation, elle n’a cessé de tenter de recréer des instants partagés avec cet individu en ses nouveaux partenaires. Mais son passé ne reluit pas et c’est un secret qu’elle se garde de dévoiler.

Critique
Acteurs


Déroulement


Qualité


Originalité


Spam
Spam, l’histoire qui met en contexte les trois contes, est une des plus intéressante de tous les films à sketch qu’il m’ait été donné de voir. À eux seuls, deux acteurs réussissent à créer une tension qui durera jusqu’à la toute fin. Au début, un ou l’autre pourrait avoir raison. On découvre assez tôt, après la première histoire, qui ment. Et, même à ce point, il reste encore quelques mystères à éclaircir.

Les acteurs sont très bons. Tout le suspense tourne autour de la certitude de Steve face à la culpabilité de Bob et celle de Bob face à son innocence. La musique d’ambiance est appropriée et les gros plans des visages fonctionnent à merveille. Les effets spéciaux, budget considéré, sont bienvenus.


Last Stop Station
On pourrait dire que des quatre histoires qu’elles ont pour point commun de rendre floue la mince ligne entre le monstre et l’humain. Last Stop Station agit comme un récit de monstre conventionnel avec sa part d’exclusivité, et se termine de façon irrégulière.

J’ai été absorbé par plusieurs éléments, mais la finale a détruit mes attentes. Creepshow, Tales From the Crypt et leurs semblables ont créé une attente chez le spectateur, celle qui veut que toute l’histoire d’un court métrage d’horreur s’échelonne jusqu’au point culminant. La fin de cette histoire m’a déçu, peut-être parce que je suis habitué à ce standard.

Last Stop Station est tournée entièrement en noir et blanc, il y a beaucoup de brouillard et les monstres sont bien réussis.


Shadows in the Garden
Shadows in the Garden n’a pas fonctionné pour moi. Pour un court métrage, il passe trop de temps à observer le comportement d’un monstre et est couvert de symbolisme inutile.

J’ai tout de même aimé la manière par laquelle l’introduction prend son sens en la conclusion.


Quench
Ce drame d’horreur à saveur psychologique est le conte plus terre à terre. Si vous avez déjà comparé votre conjoint ou conjointe à un ou une de vos ex ou tenté de récréer le confort que vous avez déjà connu à ses cotés, vous comprendrez ce dont parle Shadows in the Garden.

Les performance sont bonnes, les dialogues se tiennent (et se transforment rapidement en monologue aussi efficace), et pour un conte si court, il est bien réparti.

En Bref



Achetez-moi!


Aspects mémorables
-

Personnages mémorables
-

Année de parution: 2003

Type de film: Horreur - Suspense - Monstres


Films de catégories similaires :
People Under the Stairs, the
Pinocchio's Revenge
Watchers
Pet Sematary
Devil in the Flesh 2

Évaluation
Mon évaluation
Les utilisateurs (7266 votes)

(Cliquez sur une boule pour voter)



Steve  
( 2004-06-11 )  




Lisez cet article en anglais




Back



Français - English