shade.ca
Games
Art
Coding
Beauty Contest
Reviews
Spoofs
Corporate site
Webcams
Links




Tell Me the Truth

Hacky the raccoon
Shade.ca Web Design

3D Molecule representation (C++)

SouthPark Slot Machine

Random Review
Random Review



Join our mailing list!   Tell a friend about this site!

Scarecrow Slayer





Deux amis souhaitent joindre une fraternité. Pour se faire, ils doivent s’emparer d’un épouvantail au milieu d’un champ de maïs. Les choses tournent mal pour les initiés et l’un d’eux meurt par la cartouche d’un fusil.

Peu après, il se retrouve dans la peau de l’épouvantail. Il en veut à ceux qu’il blâme pour sa mort, et il en veut à ses proches. Équipé de faucilles, il poursuit ses victimes partout où elles tentent de se sauver.

Critique
Acteurs


Déroulement


Qualité


Originalité


Perdre la vie aux côtés d’un épouvantail est chose commune dans le monde de Scarecrow et de ses suites. À chaque fois c’est la même chose et ça devient désagréable. Ce qu’il y avait de meilleur dans l’original n’existe plus maintenant ; on ne nous laisse pas la chance de connaître les personnages.

Les effets spéciaux du premier étaient douteux ; ceux-ci sont vraiment dégradants. Chaque tentative, aussi simple soit-elle, échoue lamentablement. On a levé la barre un peu trop haut et le résultat est parfois catastrophique.

Tony Todd (Candyman)est de la partie. La place de son personnage dans le film est un peu déraisonnable mais, il récite ses lignes à merveille.

Le mauvais goût intentionnel fonctionne parfois, parfois pas. Comme dans l’original, on nous donne l’impression que l’épouvantail « vengeur » ne cherche que la bagarre ; il prend soin d’attaquer tous les personnages qu’on nous a présenté depuis le début du film. On va de temps à autres même jusqu’à forcer un prétexte.

Ce que ne permet pas le budget, on le dissimule au montage et c’est visuellement atroce. Il faut le voir pour le croire; soit on nous fait passer une série d’images impertinentes aux meilleurs moments, soit on nous coupe une scène d’action à l’aide d’une transition.

L’éventail a tout un look, il me faut le mentionner, mais le contenu de cette série s’épuise. Elle n’avait pas bien démarré mais elle aurait pu être améliorée.

En Bref



Achetez-moi!


Aspects mémorables
-

Personnages mémorables
- L’épouvantail (Todd Rex)

Année de parution: 2003

Type de film: Horreur - Slasher - Violence - Monstres

De la même série:
Scarecrow

Films de catégories similaires :
Wishmaster 2 : Evil Never Dies
Freddy Vs. Jason
Scarecrow
Nightmare on Elm Street , A
Puppet Master

Évaluation
Mon évaluation
Les utilisateurs (3205 votes)

(Cliquez sur une boule pour voter)



Steve  
( 2004-07-02 )  




Back



Français - English