shade.ca
Games
Art
Coding
Beauty Contest
Reviews
Spoofs
Corporate site
Webcams
Links




Tell Me the Truth

Hacky the raccoon
Shade.ca Web Design

3D Molecule representation (C++)

SouthPark Slot Machine

Random Review
Random Review



Join our mailing list!   Tell a friend about this site!

Salem's Lot





Ben Mears, auteur, revient habiter son village natale, Jerusalem’s Lot, afin d’y trouver de l’inspiration pour son nouveau bouquin. Un nouveau villageois, Richard Straker, s’est récemment approprié une vieille demeure juchée au sommet d’une montagne.

Ben se remémore constamment son expédition à l’intérieur de ses murs lorsqu’il était enfant. Ce dont il fût alors témoin le traumatisa à vie. Mais tout n’est pas fini. Une présence maléfique s’apprête à gouverner les habitants de Salem’s Lot et son éveil coïncide avec l’arrivée de Ben et de Straker, le vieil antiquaire.

Critique
Acteurs


Déroulement


Qualité


Originalité


Il est plus sain d’anticiper la seconde adaptation d’un roman qu’un des multiples « remakes » marquant ce début de millénaire. Salem’s Lot est la seconde interprétation du gros vendeur du même nom, gracieuseté de Stephen King.

Jerusalem’s Lot rappelle un peu le village Castle Rock de Needful Things avec ses habitants vicieux et en conflits. Le calme avant la tempête prend donc une définition bien particulière ici. Le mal que s’apprête à connaître le village semble déjà guetter ses habitants. Abus de pouvoir, rejet, haine, ivresse, adultère et inceste font partie de leur quotidien. Et curieusement, on réussit à sympathiser pour eux lorsque la vraie menace fait surface. C’est qu’on consacre une bonne heure (sur trois) au développement des personnages.

Certains trouveront que le film n’aboutit pas. Il est en effet un peu lent, mais on est en bonne compagnie. Rob Lowe est tout approprié pour ce rôle. Il est le héros par excellence. Donald Sutherland hérite de peu de temps d’antenne et on n’assiste pas à sa meilleure performance mais sa présence est bienvenue. Le personnage le plus humain, le plus vrai, à mon avis, est celui de Andre Braugher. Il est sympathique, rationnel et vulnérable.

‘Salem’s Lot fût diffusé en deux parties sur Turner Network Television le 20 et 21 juin 2004. C’est en effet une mini série dédiée à la télévision. Quoique le dialogue prime, le film contient sa part d’effets spéciaux. C’est véritablement là qu’on peut malheureusement remarquer une barrière de budget, et c’est le principal défaut de ce film.

Les vampires de ‘Salem’s Lot sont plus sombres et plus sauvages que ce qu’on a l’habitude de voir. L’atmosphère globale est aussi très particulière. Je reconnais plus le style de Stephen King dans cette adaptation que dans celle de 1979.

En Bref



Achetez-moi!


Aspects mémorables
- Un autobus scolaire infesté de vampires
- Un humain traître commet un meurtre au nom des vampires.

Personnages mémorables
- Ben Mears (Rob Lowe)
- Les vampires

Année de parution: 2004

Type de film: Horreur - Gothisme - Envahisseur - Monstres


Films de catégories similaires :
Salem's Lot
Ginger Snaps
Beast Within, The
Silver Bullet
Ginger Snaps Back

Évaluation
Mon évaluation
Les utilisateurs (7888 votes)

(Cliquez sur une boule pour voter)



Steve  
( 2004-10-21 )  




Lisez cet article en anglais




Back



Français - English